top of page
Rechercher
  • Véronique Marie Aubry

BAZAR


Bon, ça y est, c’est fini tout ce bazar ?

Elles vont se calmer, les fourmis automates ?

Elles ont bien vidé tous les rayonnages ?

Elles ont bien tendu leurs becs pour le festif gavage ?

Elles se sont bien alourdies, les métronomiques mécaniques,

Et sans huilage, ont offert leurs plus beaux rouages ?

Il les a bien plumées, il les a bien farcies, le Monsieur Marchand qui a la bosse des maths !


Bon, ça y est, elles vont pouvoir attendre gentiment le signal du prochain départ ?

C’est que, Madame, il faudrait bien songer à, de nouveau, remplir vos armoires !

Ce n’est pas tant que je m’intéresse à ce que vous vous retrouviez dans de beaux draps,

Mais vous serez bien aimable de faire grimper ma courbe et de fournir mon tiroir !


Bon, ça y est, elles sont bien rangées les obéissantes troupes crétinement encréditées ?

Il va pouvoir se réunir et se frotter les mains grâce à son idée de génie pas crétin :

Comment donc, Madame, comment donc, Monsieur,

Vous ne possédez pas ce que possède votre voisin ?

Mais, je suis atterré ; hâtez-vous de régulariser cette honteuse situation

dans mes plus brefs délais !


Et tandis que vous vous ruerez frénétiquement sur mes lots de promos à gogo,

Moi, je vous concocterai des petits jeux concours pour vous infantiliser

pendant que roulera votre chariot…

© Véronique Marie Aubry

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page