top of page
Rechercher
  • Véronique Marie Aubry

PLACE TOC




De vos petites manies de maniaques, je m’empiffre, je me nourris.

De vos vilenies et de vos vices, je me tricote toute une vie.

De vos singeries de gens bons et polis, je fais des mots et des moqueries.


Je vous croque, je vous défroque, c’est devenu un TOC.

Je vous devine, je vous dessine, c’est devenu un TIC.


De vos familiales dynasties et de vos destins, je me fais un festin.

De vos travers porcins et de vos parties fines, je me fais gourmande sans faim.

De vos grimaces hypocrites d’adultes adultérins, je fais feu sur mon grill le plus fin.


Je vous croque, je vous déloque, c’est devenu un TOC.

Je vous devine, je vous débine, c’est devenu un TIC.


De vos gémissements, sans risques, de génisses moutonneuses, je me débecte.

De vos moulinets insensés et de vos agitations éoliennes diluviennes, je me délecte.

De vos courses effrénées vers les podiums et les médailles en boules de gomme,

Je vous irrespecte.


Je vous croque, je vous débloque, c’est devenu un TOC.

Je vous devine, je vous cuisine, c’est devenu un TIC.


De mes impulsifs orages et de mes cavernages de sauvage, je me savonne.

De mes quatre vérités trop longtemps retenues et de mes jugements tus,

Je me sermonne.

De mon innocente insolence, brandie sans patience

Contre l’injuste et le malhonnête,

Je m’ânonne.


Je me croque, je m’entrechoque, c’est devenu un TOC.

Je me devine, je me débine, c’est devenu un TIC.


Et de mes croquis exquis, je fais ma nourriture prolifique…


© Véronique Marie Aubry


0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page